BOISSONS ÉNERGISANTES

Boisson énergisante n,f. :

Boisson énergétique qui contient des substances stimulantes pour le tonus psychique. (OQLF)

Statistiques :

Selon une étude, en 2014-2015, 4,3% des personnes de 15 ans et plus au Québec consommait de façon occasionnelle des boissons énergisantes. Auprès de la même population, 1,8% des personnes avait une consommation régulière de boissons énergisantes.

%

Occasionnelle

%

Régulière

Composition

Les boissons énergisantes sont composées majoritairement d’eau, de sucre et de caféine, qu’elle soit synthétique ou naturelle. La caféine étant la principale source de stimulant dans ces boissons, elle est souvent accompagnée d’autres substances telles que la taurine, le ginseng, le guarana ou des vitamines afin d’amplifier l’effet de stimulant.

Caféine : La caféine est une molécule agissant comme stimulant psychotrope. Elle est présente dans plusieurs plantes telles que le café, le thé, le cacao, le maté ainsi que la guarana. La recommandation au niveau de sa consommation serait d’en prendre maximum 400mg. par jour, soit environ 3 tasses de 8 onces (237 ml.) de café. 

Guarana : Le guarana est une plante originaire de l’Amazonie contenant une forte concentration en caféine. Elle est donc utilisée pour son apport naturel en caféine. Les graines de guarana contiennent 2,5% à 7% de caféine, soit 2 à 3,5 fois plus que dans les grains de café, ce qui en fait un ingrédient primé pour retrouver l’effet de stimulant.

Taurine : La taurine est un neurotransmetteur présent dans plusieurs animaux, humain y compris, mais plus particulièrement trouvé dans la bile de taureau, dont elle tient son nom. Elle est intégrée au boissons énergisantes comme additif afin de prolonger l’effet de la caféine. 

Ginseng : Le ginseng est une plante médicinale utilisée afin de revigorer la personne qui la consomme. À la base utilisé pour stimuler le système immunitaire, le ginseng peut aussi accentuer l’effet stimulant d’aliment et de plantes tel que le café et la guarana. C’est principalement pour cette raison qu’il est utilisé dans les boissons énergisantes.

Vitamines : Les vitamines de type B servent à stimuler le métabolisme de la production d’énergie. Ce métabolisme travaille à transformer les calories ingérées en énergie. Cependant, la quantité de ces vitamines dépasse souvent les apports nutritionnels recommandés par jour.

Les effets

Contrairement à la croyance populaire, les boissons énergisantes ne produisent pas d’énergie, mais donnent plutôt l’effet d’être plus énergique. Il est important de faire la différence entre ces deux éléments. 

D’un côté, l’énergie du corps peut être créée par la quantité de calories que l’on ingère tandis que de l’autre, la caféine, en plus des autres ingrédients stimulants, activent le corps afin d’utiliser l’énergie plus rapidement tout en ralentissant les hormones liées au sommeil et ainsi ressentir un effet de “boost”. Il faut savoir que si l’on utilise plus rapidement l’énergie du corps, il est possible que l’état de fatigue se fasse aussi ressentir rapidement après que l’effet de la boisson énergisante s’atténue, surtout si préalablement, on a un manque d’énergie. Il est important de noter que la boisson énergisante étant emballée pour une consommation rapide est souvent bu plus rapidement qu’un café puisqu’elle est froide, ce qui accentue l’effet stimulant de celle-ci.

À plus long terme, une personne ayant des difficultés de sommeil ou un manque d’énergie pourrait se fier sur sa consommation de boisson énergisante afin de fonctionner et développer une accoutumance à cette substance. Cela mènerait à consommer davantage de boisson énergisante pour pallier la réduction de l’effet ressenti.

Mélanges

Il est fortement déconseillé de mélanger les boissons énergisantes avec de l’alcool. La caféine contenue dans ces boissons peut, en outre, réduire la sensation d’ébriété sans altérer l’affaiblissement des capacités causée par l’alcool. Cela peut donner l’impression d’être en contrôle, même si le taux d’alcoolémie est élevé et peut amener des conséquences dans la motricité, la coordination ainsi que le temps de réaction.

Sources

Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). 2010. Boissons énergisantes : risques liés à la consommation et perspectives de santé publique. Bibliothèque et Archives nationales du Québec. 123 p.

Vous êtes curieux?

Nous vous proposons quelques liens et lectures afin d’en apprendre davantage sur le sujet. De plus, visitez nos services afin de voir nos ateliers en lien avec cette thématique. Vous êtes parent ? Nous avons des informations spécialement préparées pour vous.

Liens utiles

Si vous êtes curieux au sujet des boissons énergisantes, l’émission Enquête a fait le reportage Stimulant à mort en 2019.

Le site d’Éduc’alcool s’étend plus en détail sur le mélange entre la boisson énergisante et l’alcool. À lire !

Section parents

Comme parent, il peut être difficile de suivre les nouvelles modes dans les boissons de nos enfants. Les compagnies de ces produits tentent à tout moment de sortir le nouveau nectar qui fera fureur.

Voici donc quelques petits trucs pour rester à l’affût :

1. Prendre connaissance du produit.

Les cannettes de boissons énergisantes ont souvent des looks dynamiques afin d’attirer l’oeil. Sans leur porter trop attention, il est possible de croire qu’il s’agit de cannette de jus ou de thé glacé et même de boisson alcoolisée. Vous remarquerez qu’il peut être difficile de lire certains éléments importants comme les ingrédients et leur quantité. Il faut alors porter une plus grande attention pour ce type d’affichage compte tenu que ces boissons contiennent des substances psychoactives.

2. Ouvrir la discussion.

Si votre jeune arrive à l’âge où les boissons énergisantes attirent davantage son attention, il est important de discuter avec lui de ses perceptions face au produit. Pourquoi veut-il en prendre? Quel effet recherche-t-il? En cas de croyances erronées, vous pourrez lui expliquer l’effet réel des boissons énergisantes.

3. Porter une attention aux mélanges.

Tel que vous l’avez lu plus haut, les mélanges entre la boisson énergisante et l’alcool peut avoir des effets dangereux. Il faudra alors bien expliquer les risques liés à ce mélange. Certaines restrictions ont été mises en place pour réduire les risques face à ce mélange. Entre autres, les bars et restaurants ne peuvent plus vendre des boissons énergisantes prémélangées avec de l’alcool (Ex: Vodka, Redbull), mais il reste que ce sont des habitudes de consommation encore populaire.

4. Prioriser une alimentation saine.

De façon générale, il est important pour vorte jeune de comprendre ce qu’est une alimentation saine et développer son sens critique face à ce qu’il consomme. Une bonne éducation à ce niveau l’amènera alors à faire des choix différents quant à sa sélection de boisson, mais aussi d’aliments. Cette apprentissage passe par de bonnes habitudes alimentaire ainsi que des choix éclairés. Vous pourriez d’ailleurs visiter le Guide Alimentaire Canadien pour plus de détails.

Ateliers scolaires

Secondaire

Boisson énergisante : Qu’en est-il vraiment?

Public cible: Secondaire 2

Objectifs:  Sensibiliser aux effets des boissons énergisantes et développer l’esprit critique face aux produits consommés.

Durée: 75 minutes (1 période)

Descriptif: Les élèves manipulent les boissons énergisantes dans le but de démystifier leur contenu et permettent une réflexion sur les effets réels de ces produits.

450 888-2572

Appelez-nous pour plus d’informations.

515, avenue Robert

Saint-Hyacinthe, Qc, J2S 4L7

v

Réseaux sociaux

Faire un don

Projet cannabis