BOISSONS ÉNERGISANTES

Boisson énergisante n,f. :

Boisson énergétique qui contient des substances stimulantes pour le tonus psychique. (OQLF)

Statistiques :

Selon une étude, en 2014-2015, 4,3% des personnes de 15 ans et plus au Québec consommait de façon occasionnelle des boissons énergisantes. Auprès de la même population, 1,8% des personnes avait une consommation régulière de boissons énergisantes.

Composition

Les boissons énergisantes sont composées majoritairement d’eau, de sucre et de caféine, qu’elle soit synthétique ou naturelle. La caféine étant la principale source de stimulant dans ces boissons, elle est souvent accompagnée d’autres substances telles que la taurine, le ginseng, le guarana ou des vitamines afin d’amplifier l’effet de stimulant.

Caféine : La caféine est une molécule agissant comme stimulant psychotrope. Elle est présente dans plusieurs plantes telles que le café, le thé, le cacao, le maté ainsi que la guarana. La recommandation au niveau de sa consommation serait d’en prendre maximum 400mg. par jour, soit environ 3 tasses de 8 onces (237 ml.) de café. 

Guarana : Le guarana est une plante originaire de l’Amazonie contenant une forte concentration en caféine. Elle est donc utilisée pour son apport naturel en caféine. Les graines de guarana contiennent 2,5% à 7% de caféine, soit 2 à 3,5 fois plus que dans les grains de café, ce qui en fait un ingrédient primé pour retrouver l’effet de stimulant.

Taurine : La taurine est un neurotransmetteur présent dans plusieurs animaux, humain y compris, mais plus particulièrement trouvé dans la bile de taureau, dont elle tient son nom. Elle est intégrée au boissons énergisantes comme additif afin de prolonger l’effet de la caféine. 

Ginseng : Le ginseng est une plante médicinale utilisée afin de revigorer la personne qui la consomme. À la base utilisé pour stimuler le système immunitaire, le ginseng peut aussi accentuer l’effet stimulant d’aliment et de plantes tel que le café et la guarana. C’est principalement pour cette raison qu’il est utilisé dans les boissons énergisantes.

Vitamines : Les vitamines de type B servent à stimuler le métabolisme de la production d’énergie. Ce métabolisme travaille à transformer les calories ingérées en énergie. Cependant, la quantité de ces vitamines dépasse souvent les apports nutritionnels recommandés par jour.

Les effets

Contrairement à la croyance populaire, les boissons énergisantes ne produisent pas d’énergie, mais donnent plutôt l’effet d’être plus énergique. Il est important de faire la différence entre ces deux éléments. 

D’un côté, l’énergie du corps peut être créée par la quantité de calories que l’on ingère tandis que de l’autre, la caféine, en plus des autres ingrédients stimulants, activent le corps afin d’utiliser l’énergie plus rapidement tout en ralentissant les hormones liées au sommeil et ainsi ressentir un effet de “boost”. Il faut savoir que si l’on utilise plus rapidement l’énergie du corps, il est possible que l’état de fatigue se fasse aussi ressentir rapidement après que l’effet de la boisson énergisante s’atténue, surtout si préalablement, on a un manque d’énergie. Il est important de noter que la boisson énergisante étant emballée pour une consommation rapide est souvent bu plus rapidement qu’un café puisqu’elle est froide, ce qui accentue l’effet stimulant de celle-ci.

À plus long terme, une personne ayant des difficultés de sommeil ou un manque d’énergie pourrait se fier sur sa consommation de boisson énergisante afin de fonctionner et développer une accoutumance à cette substance. Cela mènerait à consommer davantage de boisson énergisante pour pallier la réduction de l’effet ressenti.

Mélanges

Il est fortement déconseillé de mélanger les boissons énergisantes avec de l’alcool. La caféine contenu dans ces boissons peut, en outre, réduire la sensation d’ébriété sans altérer l’affaiblissement des capacités causée par l’alcool. Cela peut donner l’impression d’être en contrôle, même si le taux d’alcoolémie est élevé et peut amener des conséquences dans la motricité, la coordination ainsi que le temps de réaction.

Vous êtes curieux?

Nous vous proposons quelques liens et lectures afin d’en apprendre davantage sur le sujet. De plus, visitez nos services afin de voir nos ateliers en lien avec cette thématique. Vous êtes parent ? Nous avons des informations spécialement préparées pour vous.

Liens utiles

Revenez sous peu pour découvrir plusieurs liens relié à cette thématique. Section en création !

Section parents

Cette section aura bientôt des conseils spécifiques au thème de cette page. En attendant, prenez un moment pour lire ces conseils généraux sur la communication Parents/Enfants.

 

Être parent d’un adolescent…
L’adolescence n’est pas toujours une période facile autant pour les adolescents eux-mêmes que pour leurs parents. Il est possible que vous ayez des craintes ou des peurs pour votre enfant qui grandit, qui fait peut-être des expériences ou qui consomme de façon régulière.

Plusieurs sources d’inquiétudes pour les parents peuvent survenir au cours des années, comme le passage du primaire au secondaire, le début des relations sexuelles, l’exploration de la consommation ou le goût de vivre des sensations fortes.

Si vous vous sentez dépassé par les événements, n’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel, que ce soit pour parler avec l’éducateur qui suit votre enfant ou à un intervenant du CLSC. Ces derniers seront en mesure de vous aider à trouver des façons adéquates pour suivre l’évolution de votre jeune et pour l’accompagner dans son développement, sans vous oublier, comme personne, comme parent, dans tout ce processus.

Vous pouvez également lire nos quelques conseils rapides afin de vous aider à faire face aux diverses situations.

  • Ouvrir le dialogue
    Bien qu’il ne soit pas toujours évident d’entrer en contact réel avec son adolescent, il est important de lui manifester votre intérêt pour lui et pour ce qu’il vit. De cette façon, il sentira de l’ouverture de votre côté. Il vous parlera plus facilement s’il a envie de se confier. De plus, lorsque vous lui parlez, affirmez votre opinion sans pour autant juger la sienne ni condamner ses comportements. Faites-lui part de vos inquiétudes, sans lui faire de reproches.
  • Établir des règles
    L’adolescence est une période d’exploration et de quête d’autonomie. Cela ne veut pas dire qu’il faut abolir toutes les règles. Pour que tous les membres de la famille se sentent bien, il doit y avoir des règles et elles doivent être appliquées. Convenez des règles avec votre enfant et des conséquences en cas de bris de celles-ci. Il se sentira impliqué dans le fonctionnement de la maisonnée et dans son éducation.
  • Être attentif aux changements d’attitudes et de comportements
    Quand les attitudes et les comportements d’un enfant ou d’un adolescent changent rapidement, on peut se douter que quelque chose ne va pas. Lui parler calmement en lui reflétant son comportement des derniers jours pourrait le pousser à s’ouvrir.
  • Incitez votre jeune à utiliser les ressources disponibles
    Il est possible que votre jeune n’ait pas envie de se confier à vous. Vous pouvez toutefois lui mentionner qu’il existe d’autres ressources qu’il pourrait consulter, par exemple l’intervenant de son école, un autre adulte de confiance ou encore les lignes d’écoute. Vous pouvez également lui suggérer quelques sites web fiables, où l’information est juste et pertinente (voir la section Liens utiles).

Nous vous suggérons aussi de lire nos Capsules Parents qui paraissent plusieurs fois par année dans le journal Le Clairon de Saint-Hyacinthe et que vous pouvez retrouver dans notre fil d’actualité.

Ateliers scolaires

Secondaire

Boisson énergisante : Qu’en est-il vraiment?

Public cible: Secondaire 2

Objectifs:  Sensibiliser aux effets des boissons énergisantes et développer l’esprit critique face aux produits consommés.

Durée: 75 minutes (1 période)

Descriptif: Les élèves manipulent les boissons énergisantes dans le but de démystifier leur contenu et permettent une réflexion sur les effets réels de ces produ

450 888-2572

Appelez-nous pour plus d’informations.

515, avenue Robert

Saint-Hyacinthe, Qc, J2S 4L7

v

Réseaux sociaux

Faire un don

Projet cannabis