En route vers l’âge adulte!

 Les examens de fin d’étape viennent de se terminer pour les enfants et les adolescents. Cette deuxième étape scolaire est importante, surtout pour les élèves de cinquième secondaire qui devront envoyer ce bulletin dans les cégeps ou dans les autres établissements d’enseignement choisis. Comment vous préparez-vous, comme parent, au passage du secondaire au cégep de votre ado? Un autre stade dans la vie familiale qui aura nécessairement des répercussions sur le fonctionnement de celle-ci. Les horaires variables, les nouveaux amis, les nouvelles sorties, un nouveau travail… ça ne peut pas être la même chose que le secondaire. De plus, le jeune adulte est de plus en plus autonome financièrement. Certains ados ou jeunes adultes voient l’entrée au cégep comme une libération de toutes leurs obligations. Toutefois, ils devront constater que tout au long de leur vie ils auront à faire face à un cadre pour que les gens autour d’eux et eux-mêmes soient respectés.

Donc, quelles limites établir lorsque son ados devient un adulte, mais qu’il habite toujours à la maison? Impose-t-on un souper en famille tous les soirs? Il y a de fortes chances que son horaire ne le permette plus. Exige-t-on qu’il nous dise où il va et qu’il nous avise de l’heure à laquelle il compte rentrer? Permettons-nous au copain ou à la copine de rester dormir plusieurs soirs de suite à la maison? Encore une fois, on se questionne. Est-ce infantilisant? Mais en tant que parent et habitant de la maison, on veut savoir si on doit préparer plus de nourriture, si on va être seul ou accompagné, etc.

Sans précipiter les choses, il est important d’aborder les sujets qui nous dérangent et de ne pas hésiter à nommer les situations qui nous rendent mal à l’aise. Même si votre jeune a 18-20 ans, des règles entre vous ont toujours leur place, comme avec n’importe quelle personne avec qui nous devons cohabiter. Bien sûr, ces règles peuvent évoluer, mais un certain cadre est nécessaire pour continuer la bonne éducation que vous lui avez transmise. Il est possible que votre enfant ne soit pas d’accord avec ce que vous voulez lui imposer. Discuter avec lui de ce qui pourrait être possible et acceptable pour vous deux. Cette nouvelle situation demande une adaptation et une ouverture au changement.

Voyons cette opportunité comme une chance de faire évoluer notre relation parent-enfant. Encourageons-le à s’impliquer dans son nouveau milieu et dans sa communauté en tant que citoyens. C’est l’occasion d’explorer de nouvelles avenues, des domaines inespérés, des choses qu’ils n’avaient jamais osé réaliser. Accompagnons-le dans sa démarche de découverte de la vie adulte et nous-mêmes redécouvrons le plaisir de voir notre jeune émerveillé. Continuons de le questionner sur ce qu’il fait à l’école, sur la matière qu’il voit. Parlons-lui de ce que nous avons appris à son âge, des choses qui ont marqué notre mémoire. Nous sommes toujours des modèles pour nos jeunes, peu importe l’âge qu’ils ont. Continuons de leur faire profiter de notre expérience et laissons-les, à leur tour, nous enseigner des choses et nous dénicher des petits trésors de la vie.

 

Gabrielle Lemonde

 

Intervenante et agente de prévention

Satellite, organisme en prévention des dépendances

satellite@preventiondesdependances.org

Suivez-nous sur Facebook!